Intempéries et catastrophes naturelles: la Région Auvergne-Rhône-Alpes lance un grand plan de solidarité à destination de la Drôme, de l’Ardèche et du sud Isère

Laurent WAUQUIEZ, Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes a présenté le grand plan régional à destination des habitants, des agriculteurs et des communes impactés durablement par les intempéries et le séisme de ces dernières semaines.

1.10 millions d’euros pour le grand plan de solidarité

•Premier volet: solidarité avec les habitants (2,5 millions d’euros)

➢Aide directe aux habitants sinistrés (1,5 million d’euros)La Région est aux côtés des familles sinistrées par le séisme du 11 novembre 2019. Elle débloque ainsi une aide d’urgence de 1500 euros pour les familles se retrouvant sans logement.

Le concours financier de la Région concernera les habitants des communes sinistrées de la Communauté de communes Ardèche-Rhône-Coiron, de la Communauté de communes du Rhône aux Gorges de l’Ardèche, de Montélimar Agglomération et des communes limitrophes à ces trois agglomérations.

Les familles dont les logements auront fait l’objet d’un arrêté de péril ou autre arrêté municipal attestant du risque pour la sécurité pourront bénéficier de ce dispositif exceptionnel sur simple présentation d’une pièce d’identité, d’un relevé d’identité bancaire, d’un justificatif de domicile.

Le dispositif est accessible sur le site internet: www.aides.auvergnerhonealpes.fr jusqu’au 31 janvier 2020, ainsi que par voie postale.

Afin d’aider les familles à remplir leur dossier, une permanence, ouverte depuis la semaine dernière, sera tenue jusqu’à vendredi prochain aux heures ouvrables de l’Office de Tourisme du Teil. Grâce à ce dispositif, la Commission Permanente du Conseil Régional sera déjà en mesure d’attribuer ce vendredi l’aide de 1500 euros à une centaine de bénéficiaires sur environ 400 demandes déposées aujourd’hui.

Les autres aides seront distribuées aux Commissions Permanentes de décembre et janvier.

➢Aide directe aux commerçants et artisans (entre 2 à 3millionsd’euros)

L’aide d’urgence est mobilisée pour les commerçants et artisans sous forme d’aides directes pour aider la reprise d’activité, en plus de l’ensemble des dispositifs existants à la Région.

De surcroît, la Région va mobiliser son programme «Solution Région Performance globale» qui accompagne les entreprises, commerçants et artisans dans le cadre des besoins courants relatifs au développement de leur activité(pour financer leurs investissements, obtenir un prêt à taux zéro, une garantie pour un prêt bancaire…). Le dispositif sera mobilisé pour financer jusqu’à 10000 euros, déduction faite des indemnisations, un reste à charge dans le cadre de travaux de reconstruction d’un local commercial ou de rachat de matériels détruits.

•Deuxième volet: solidarité avec les agriculteurs (entre 2 à 3millions d’euros)

➢Aide d’urgence en trésorerie en complétant le dispositif Etat de pertes de fonds. Une liste de bénéficiaires sera transmise à la Région afin de déclencher nos aides(forfait par hectares) à chaque arboriculteur. Environ 500 arboriculteurs ont été touchés par la neige.

➢Accentuer l’aide à la replantation des vergers déjà en place.

Le taux d’aide variera de 40 à 60% avec un plafond de 400000 euros sur les dépenses éligibles.La Région demande par ailleurs à l’Etat, avec l’aide de la profession, que les coupes de troncs d’arbres puissent rentrer dans l’aide de l’Etat calamités agricoles, au même titre que l’arrachage.

•Troisième volet: solidarité avec les communes (2,5 millions d’euros)

➢Aide directe en faveur des communes pour les accompagner sur la replantation du patrimoine arboré (1,5 million d’euros). Les chutes de neige ont entraîné des dégâts considérables pour les communes: des milliers d’arbres ont été détruits. Par exemple à Valence où 6000 arbres ont été partiellement ou complètements détruits. Il est par exemple prévu d’accompagner la ville de Valence à hauteur de 600000 euros sur 3 ans pour les phases de replantation du patrimoine arboré.Ce dispositif sera voté lors de la prochaine Commission Permanente.

➢Aide à la préservation et à la conservation du patrimoine (1 million d’euros).

Plusieurs édifices ont été impactés sur la commune du Teil à la suite du séisme, par exemple, l’église Saint-Etienne du Melas et le clocher de Notre-Dame de l’Assomption.

Plan d’aide pour les lycées de 5,5 millions d’euros•

5 millions d’euros pour les travaux dans les lycées. Quatre lycées sont concernés par le séisme: le lycée public Xavier Mallet au Teil, le lycée privé Saint-André au Teil, le centre d’études forestières et agricoles à Montélimar et le lycée privé Chambrillant à Montélimar.

Quatre lycées sont concernés par la tempête de neige: le lycée agricole Le Valentin à Bourg-lès-Valence, le lycée Les Trois Sources à Bourg-lès-Valence, le lycée Camille Vernet à Valence, et le lycée Algoud-Laffemasà Valence.•500000 euros pour les transports scolaires Pour les primaires et collégiens du Teil accueillis à Viviers, la Région a mis en place des transports. Pour le lycée public Xavier Mallet du Teil, plusieurs solutions simultanées ont été mobilisées. Entre 4 et7 agents sont mobilisés à temps complet pour le suivi des dessertes et 15 bus et navettes supplémentaires ont été mis en place.

« Nous ne pouvions pas rester sans rien faire face à l’étendue des dégâts qu’ont connu habitants, commerçants, élus locaux, agriculteurs, lycéens de l’Ardèche, de la Drôme et du sud Isère avec le séisme puis la tempête de neige. Parce que nous avons une Région bien gérée, nous sommes en mesure d’être une Région solidaire quand des territoires entiers vivent un tel drame.

C’est la raison pour laquelle nous mobilisons aujourd’hui un grand plan de soutien de 10 millions d’euros sans compter la réhabilitation de nos lycées. Je demande à l’Etat pareil effort.J’insiste pour qu’une commission d’enquête soit créée pour comprendre et faire en sorte qu’une telle situation ne se reproduise pas.», déclare Laurent WAUQUIEZ, Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *