Suite aux violents orages de grêle qui se sont abattus de l’est du Massif Central aux Alpes, le réseau des Chambres d’agriculture d’Auvergne-Rhône-Alpes s’est mobilisé afin de répondre aux besoins des exploitations agricoles sinistrées, quelles que soient leurs activités : viticulture, arboriculture, maraîchage, élevage, horticulture, grandes cultures…. 

Faire face à l’urgence
Les Chambres d’agriculture d’Auvergne-Rhône-Alpes, dont les territoires ont été impactés,  agissent  pour répondre aux besoins immédiats  des agriculteurs. L’objectif est de les accompagner dans les prises de décisions techniques et administratives pour :
préserver le potentiel de production 2019 et celui des années suivantes, en cas de pertes de fonds (arbres arrachés…),  et éviter que la situation ne s’aggrave,
– réaliser toutes les démarches réglementaires incontournables.

Des lignes téléphoniques directes ont, par exemple,  été mises en place par les Chambres d’agriculture de l’Ardèche, l’Isère et la Drôme. Les agriculteurs peuvent y signaler des dégâts, avoir un conseil sur les productions, sur le pilotage de leur exploitation ou les modifications vis-à-vis de la PAC.
Autres actions mises en place : la Chambre d’agriculture Savoie Mont-Blanc et la filière viticole ont organisé, localement, une première réunion d’information d’urgence. La Chambre d’agriculture de la Loire, conduit de nombreuses actions de terrain auprès des arboriculteurs et réalise une série de bilans fourragers chez les éleveurs qui ont subi des pertes de surfaces de maïs et d’herbes.
Tout au long de cette première semaine post intempéries, les Chambres d’agriculture, avec l’ensemble de la Profession, ont faits écho des difficultés des agriculteurs auprès des décideurs, des représentants de l’Etat, du Département, et de la Région…
Vers un état des lieux consolidé
Le travail de terrain a aussi pour objectif l’évaluation des dégâts, surfaces concernées et pertes économiques. Il s’agit de prendre en compte le court terme avec la récolte 2019, et de se projeter vers 2020 et plus. C’est une étape indispensable pour permettre d’enclencher l’ensemble des dispositifs d’indemnisations et de soutiens financiers. ….C’est aussi une étape délicate que les Chambres d’agriculture conduisent avec rigueur afin de mettre à disposition des données fiables et stabilisées, partagées avec les Directions Départementales des Territoires de chaque département.
Les actions vont se poursuivre et se structurer dans les semaines à venir. Objectifs : représenter les intérêts des agriculteurs sinistrés auprès des pouvoirs publics,  les accompagner, notamment  pour que le potentiel de production soit préservé ou remis en place au plus vite.
Comment être solidaire avec les agriculteurs ?
Les représentants du monde agricole appellent les consommateurs d’Auvergne-Rhône-Alpes à prioriser leurs achats sur des produits régionaux ! Dans ces périodes difficiles, la confiance dans nos produits  locaux  est la meilleure preuve du soutien de la population envers les agriculteurs.

www.aura.chambres-agriculture.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *