Nouvelle ambition pour Gergovie

Laurent WAUQUIEZ, Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, et Lionel CHAUVIN, Président du Conseil départemental du Puy-de-Dôme, se sont rendus, ce vendredi 25 mars, sur le plateau de Gergovie. Sur place, il a présenté le projet de la Région, avec le Département du Puy-de-Dôme, pour donner un nouvel élan à cet emblématique site touristique.

Le plateau de Gergovie est un site historique emblématique de notre territoire. L’objectif de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, aujourd’hui, est d’en faire une destination touristique de premier plan. Pour ce faire, un travail étroit va être mise en place avec le Département du Puy-de-Dôme et les acteurs locaux pour faire rayonner ce site.

La Région a ainsi adopté les statuts d’une association de préfiguration pour la valorisation du plateau de Gergovie, regroupant l’ensemble des acteurs concernés : la Région, le Conseil départemental et la communauté de communes Mond’Arvernes.

Celle-ci va se transformer en Groupement d’Intérêt Public, présidé par la Région, ayant vocation à impulser ce grand projet de développement du site, un projet qui sera construit en commun avec tous les acteurs concernés.

L’objectif est de transformer les sites arvernes en un grand centre muséographique et historique de la civilisation gauloise, un site qui sera une référence en France et qui aura l’ambition d’être labellisé « Grand site de France ». Ce futur site pourrait être une véritable porte d’entrée du plateau, situé dans la plaine.

La Région a déjà commencé à investir pour valoriser le site. C’est ainsi qu’elle est le deuxième financeur du Musée Archéologique de la Bataille, avec un investissement d’1,5 million d’euros. Toutefois, il faut aujourd’hui aller plus loin dans le développement du lieu pour attirer et accueillir un plus grand nombre de visiteurs et en faire une destination touristique de premier plan : repenser l’accueil et les accès, créer un parcours – spectacle immersif, construire de nouveaux espaces d’exposition, proposer une offre de mobilité propre permettant de relier les différents sites arvernes, etc.

Des études en ce sens seront lancées par l’association, en lien avec l’Etat.

L’objectif est donc de proposer un projet à l’intérêt scientifique, d’une part, mais qui soit aussi grand public, pour intéresser nos enfants et nos familles. La Région est fière de son histoire, dont Gergovie est l’une des plus belles représentations. La bataille de Gergovie est l’un de ces moments fondateurs de l’identité de notre pays, il nous rappelle la bravoure de Arvernes et l’héroïsme de Vercingétorix. En donnant une nouvelle ambition au site, l’objectif est de faire connaitre au plus grand nombre ce haut lieu de l’Histoire de France.

« Le travail qui débute aujourd’hui est d’abord un travail collectif, que l’on construit avec le Département, avec les acteurs locaux. Ce projet-là n’a de sens que si on le porte tous ensemble. Nous sommes ici, au cœur de l’Auvergne, dans l’un des lieux les plus importants de l’Histoire de France, un repère, un symbole, une fierté.

La bataille de Gergovie, c’est l’un des fondements de l’esprit et de l’identité de notre pays, avec sa dimension ô combien héroïque. Et ça, les élus de la IIIème République l’avait bien perçu et compris.

Depuis longtemps et dans un contexte compliqué, les collectivités locales ont porté l’animation de ce site, avec courage et opiniâtreté. Mais aujourd’hui, ce site mythique doit prendre une nouvelle ampleur. Nous sommes ici dans un cadre naturel exceptionnel, un site cher à tous les Auvergnats. Pour eux, nous devons faire de Gergovie une destination touristique de premier plan.

L’Auvergne mérite un site d’une telle envergure, quelque chose de grand, quelque chose à la hauteur du territoire et de cet héritage historique. En France, nous n’avons pas de lieu qui rende hommage à la civilisation gauloise : demain, Gergovie sera le grand centre de cette histoire. », déclare Laurent WAUQUIEZ, Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

Gilbert Precz

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Revenir en haut de page