“C’est ubuesque.. inéquitable, catastrophique..”

A quelques jours des vacances de fin d’année, c’est une certitude les remontées mécaniques des stations de sports d’hiver resteront irrémédiablement à l’arrêt.. Cela malgré une forte mobilisation des élus et de l’ensemble des filières ” vacances à la neige”.

Beaucoup ne comprennent d’ailleurs pas comment on peut se réjouir que les stations peuvent ouvrir mais pas les bars/restaurants et surtout les remontées mécaniques.

C’est le cas de Franck Girard maire de St Nizier- du- Moucherotte et président de la communauté de communes du massif du Vercors.

Franck Girard lors de la manifestation organisée à Lans en Vercors..

” On empêche les remontées mécaniques de fonctionner et de manière ubuesque on ouvre les stations!”

” L’incompréhensible est que l’on accepte que des centaines de personnes s’agglutinent dans des lieux clos comme dans les grands magasins, le métro et que ces mêmes personnes sont interdites de prendre un bon bol d’air frais dans nos stations qui ont toutes de vastes domaines et faire du ski alpin. ”

Et le président de la CCMV d’argumenter:” de plus quand on fait du ski on a combinaison, casque, lunettes, masque.. difficile d’être plus sécurisé, d’autant plus que l’on avait étudié et on allait mettre en place des protocoles sanitaires bien au delà de ce qui est recommandé. On était tous en ordre de marche!

On a pas le droit de jouer avec la santé, avec la crise sanitaire mais cette décision est ressentie pas beaucoup comme inéquitable.”

Franck Girard se demande si “les décideurs ont mesuré l’impact que cette décision aura sur l’économie de montagne.. C’est tout simplement catastrophique”

Il est certain qu’en fermant les remontées mécanique c’est toute la filière montagne qui a un genou à terre: les dameurs, aux moniteurs ESF, aux electro-mécaniciens, l’ensemble des personnels qui gravitent autour du ski .. Et Franck Girard de rajouter: ” n’oublions pas les commerçants, dont certains ne vivent que du ski ( location et vente de matériel), les moniteurs indépendants, les artisans…

N’oublions pas les bars et restaurant qui ” non seulement ne rentrent pas de l’argent mais ils en sortent car les loyers et les charges sont toujours là”.

Franck Girard apporte tout de même une note d’optimisme: ” sur notre territoire du Vercors nous avons la chance de pouvoir proposer des activités comme le nordique, des chemins de randonnée, de raquettes.. sans oublier le tourisme lié au climatisme.”

Les familles qui souhaitent passer leurs vacances de neige sur le Vercors ne devraient pas s’ennuyer.. d’autant plus que cette année il y a beaucoup de neige.. Les pistes du nordique sont ouvertes, tracées, damées..

Il reste des disponibilités au niveau des hébergements.. Comme l’a précisé le directeur de l’antenne Isère des gîtes de France, Bruno Bernabe ” les réservations en gîte se font de manière constante, surtout pour la deuxième vacances de fin d’année mais on est loin d’afficher complet”.

Il en est de même pour l’hôtellerie..

Gilbert Precz

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page