Concours FERMIER d’Or : en 2022, le concours passe à la vitesse supérieure 

Une nouvelle édition du concours Fermier d’Or s’est ouverte le 15 avril avec sa première étape : le lancement des inscriptions des producteurs fermiers de la région.

Le concours conserve ses valeurs fortes : produits exclusivement fermiers, jurys de consommateurs, communication aux participants d’une évaluation argumentée. Et il passe à la vitesse supérieure avec 5 nouvelles catégories de produits, des inscriptions en ligne et un bonus parrainage. 

Top départ, inscriptions jusqu’au 31 mai 2022, puis jurys de dégustation les 20, 21 et 22 septembre et enfin remise des Prix au Sommet de l’Elevage en octobre 2022. 

Fermier d’Or, qu’est-ce que c’est ?   

C’est un concours de produits fermiers réservé aux agriculteurs d’Auvergne-Rhône-Alpes. Objectifs : se comparer, s’évaluer, obtenir des retours « consommateurs », et développer sa notoriété. Et plus largement : promouvoir les pro­duits agroalimentaires transformés à la ferme.  

En 2022, 45 catégories de produits sont ouvertes dont 5 nouvelles.  

Quoi de neuf cette année ?  

La possibilité de s’inscrire en ligne, directement sur le site du concours. Objectif : gagner du temps pour les producteurs fermiers.  

Autre nouveauté 2022 : tout candidat ayant concouru en 2019, 2020 ou 2021 pourra parrainer un collègue agriculteur qui s’inscrit pour la première fois, quelle que soit la catégorie de produits choisie par ce dernier. Le parrain bénéficiera d’une inscription gratuite.  

De plus, toujours dans le but de susciter de nouvelles candidatures, le concours s’adresse désormais aussi aux Points de vente collectifs. Ces derniers pourront s’inscrire en tant que tels, et le gagnant sera le point de vente totalisant le plus de lauréats et de produits primés. Une belle dynamique pour les participants qui permettra de valoriser la qualité reconnue des produits proposés.  

Et enfin, les 5 nouvelles catégories : Produit apéritif fermier salé, Gourmandises fermières sucrées, Produits sucrés à base de noix, Olives noires de Nyons AOP, Crème de châtaigne nature. Ouvertes à la demande de producteurs dont les produits ne pouvaient pas concourir jusqu’à présent, elles permettront au palmarès 2022 de s’ouvrir plus largement aux productions végétales de la région. 

Pourquoi les producteurs fermiers participent ?  

Ils  l’expliquent eux même.  

Francis Berne, éleveur laitier dans la Loire, a concouru dans plusieurs catégories de fromages de vaches ou de chèvres : « Je voulais me situer par rapport aux autres producteurs de fromage à l’échelle régionale.  Et puis au niveau médiatique, je souhaitais promouvoir les fromages de mon terroir, de mon département et bien sûr mes propres produits ! »

Stéphane Gonnon, éleveur de canards gras en Haute-Savoie et producteur de foie gras : « « Les consommateurs sont les seuls juges valables puisque ce sont eux qui achètent le produit » 

Nicolas Dumont, producteur de Saint Nectaire dans le Puy de Dôme : « Grâce à la catégorie Saint-Nectaire fermier affiné à la ferme, nous sommes uniquement face à des producteurs affineurs, ce qui n’est pas forcément le cas dans d’autres concours ». 

Fermier d’Or 2022, comment participer ? 

Rendez-vous sur la page inscription.fermierdor.fr. . Sur cette page, les producteurs fermiers trouveront le règlement général du concours, les dispositions spécifiques de chaque catégorie. Après avoir préparé toutes les pièces à joindre au dossier, ils pourront s’inscrire en ligne.  

Pour les accompagner l’équipe de la Chambre régionale joignable au 04 72 72 49 27  

Et les conseillers productions fermières présents dans chaque Chambre départementale d’agriculture.  

Les chiffres clés :  

 En 2021, 154 producteurs fermiers, issus des 12 départements de la région Auvergne-Rhône-Alpes, se sont inscrits et ont présenté 257 échantillons répartis dans 3 familles de produits.

Une nouvelle famille de produit ouverte avec succès en 2021 : les yaourts au lait de brebis. 

Plus de 200 jurés participant aux 6 séances de dégustation  

Avec le soutien de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, la Banque Populaire Auvergne-Rhône-Alpes et la contribution financière du Compte d’affectation spéciale  “Développement agricole et rural” du Ministère de l’Agriculture



IMAGE_LOGO

Gilbert Precz

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Revenir en haut de page