Enquête: les français et la viande

À une période de l’année où la filière Elevage et Viande a pour habitude de rencontrer les Français lors du Salon International de l’Agriculture, elle publie ce jour une étude montrant le rapport que ces derniers entretiennent avec l’élevage et la viande.

Quelles images en ont-ils ?

Comment les considèrent-ils ?

Quelle place la viande occupe-t-elle dans leur alimentation ?

… Autant de réponses que cette enquête, réalisée en décembre 2020 par Occurrence pour INTERBEV, met en lumière.

Les Français font confiance aux producteurs de viande française.

L’enquête révèle que les Français sont toujours plus attachés à l’origine des produits qu’ils achètent, et cette tendance se confirme concernant leur consommation de viande, puisque 85% des interrogés déclarent être soucieux de sa provenance.

Dans le même esprit, 89% d’entre eux affirment que le savoir-faire des éleveurs français garantit une viande de qualité et 85% ont confiance dans la traçabilité et la qualité sanitaire de la viande française.

Ces chiffres confortent une nouvelle fois l’importance que les citoyens portent au « manger mieux » qui se traduit, pour une grande majorité, par manger français, pour plus de qualité et de sécurité dans l’assiette.

La filière Elevage et Viande est en phase avec les attentes sociétales des citoyens

La filière Elevage et Viande est engagée depuis 2017 dans une démarche de responsabilité sociétale, que porte aujourd’hui la promesse « Aimez la viande, mangez-en mieux. ».

Ce « Pacte sociétal » vise à mieux répondre collectivement aux enjeux en matière d’environnement, de protection animale, de juste rémunération des acteurs de la filière et d’attractivité de ses métiers au service d’une alimentation de qualité, raisonnée et durable. Les engagements et les efforts fournis par tous les maillons de la filière semblent être reconnus et appréciés pour une grande partie des interrogés.

En effet, 77% estiment que les acteurs de la filière élevage et viande (bœuf, veau, agneau) prennent de plus en plus en considération l’impact environnemental et 76% considèrent qu’ils œuvrent davantage en faveur du bien-être animal.La présence de vaches et de moutons contribue, pour 93% d’entre eux, à la valeur des paysages français et 73% estiment que l’élevage contribue à la biodiversité du territoire.

La viande, un aliment qui allie plaisir et santé

Synonyme de convivialité, de partage et de plaisir gustatif, les Français interrogés affirment à 90% que la viande fait partie des aliments qu’ils prennent plaisir à manger et à partager pour 88%.

Ces chiffres toujours en progression montrent également que 87% des sondés sont satisfaits du goût de la viande qu’ils achètent.

La viande demeure donc l’un des aliments plaisir par excellence lors des repas. Résultats toujours en hausse, 87% des interrogés pensent que la viande est un aliment naturel et 89% estiment qu’elle a toute sa place dans une alimentation équilibrée.

D’un point de vue santé et bénéfices nutritionnels,94% considèrent que la viande contient des protéines qui aident au développement des muscles, 75% affirment qu’il s’agit d’une des meilleures sources de fer et 71% la jugent même indispensable pour être en forme.

Un repère de portion pour une consommation raisonnable

La filière Elevage et Viande s’est dotée d’un outil d’information des consommateurs : « le repère de portion » qu’elle diffuse depuis 2018. Simple et évolutif selon l’âge et la morphologie, une portion type de viande cuite correspond à la taille de sa paume de main et à l’épaisseur de son petit doigt.

Élaboré par des diététiciens, complémentaire et cohérent avec les recommandations officielles, ce repère est plus pratique que les grammages Les résultats de l’enquête montrent que déjà près d’un tiers des interrogés, soit 29%, ont connaissance de ce repère de portion.

En conclusion, les résultats de l’enquête laissent à penser que les Français se dirigent davantage vers le « manger mieux » en privilégiant de ce fait les produits issus du savoir-faire français, garants de qualité et de modes de production responsables et durables.

Cette enquête barométrique a été réalisée par Occurrence pour INTERBEV, en décembre 2020 sur un échantillon de 1 000 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas (sexe, âge, profession, catégorie d’agglomération et région).

Gilbert Precz

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page