Il a neigé sur Beaucroissant…

Avancé à ce premier week-end d’avril, élections présidentielles obligent, la foire dite de printemps c’est déroulée par un temps hivernal… Neige et blizzard ce samedi, jour du bétail et d’inauguration et froid ce dimanche..

Cette météo défavorable a bien entendu détruit l”ambiance festive, conviviale que l’on connait à Beaucroissant.. De nombreux exposants ne parvenant pas à rejoindre le champ de foire.. Et nombreux sont ceux qui n’ont pas déballé..

Pour la petite histoire on se rappellera que la nouvelle équipe municipale avec à sa tête Antoine Reboul a depuis son élection connu 4 annulations de foire et cette dernière totalement perturbée..

La visite inaugurale c’est donc déroulée de façon très limitée..

Une halte au stand des charolais de l’Isère ou il a été question du projet de construction d’un bâtiment en dur.. Un projet qui avance .. On en saura plus lors de la foire de septembre…

Deuxième halte au niveau du bétail ou quelques chevaux et les vaches du sémillant Max Josserand nous rappellent que la beaucroissant a été une place forte de la vente de bétail..

Max Josserand est également venu avec des vaches en bois.. ” Des vaches qui ne polluent pas..ne font pas de bruits.. mais qui ne nettoient pas les terrains..ne nourrissent pas les hommes…”

Lors des discours officiels, toutes les interventions ont eu comme point commun la défense de l’agriculture dans notre département, notre région.. Le maintien de l’activité agricole, l’aide à l’installation des jeunes, le bien manger.. la promotion des circuits courts..

Fabien Mulyk, vice président en charge de l’agriculture au département de l’Isère ” non à l’écologie dogmatique”.. De gauche à doite: Jean claude Darlet Président de la chambre d’agriculture de l’Isère, Antoine Reboul maire de Beaucroissant , Géraldine Bardin Rabatel et Yannick Neuder conseillers Régionaux, Michel Savin sénateur, Julien Polat et Cyrille Madinier conseillers départementaux isérois..

Et tous ce sont donnés rendez vous en septembre sous le soleil pour une foire enfin normale!

Gilbert Precz

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Revenir en haut de page