Les vins de Savoie si proches des sommets

On devine au loin les pistes de ski de fond, les balades en raquettes et le ski de randonnée.
Sur la route des stations, les vignerons espèrent accueillir les amateurs. C’est simple, il suffit de quitter l’autoroute !

Une visite mérite vraiment le détour sur la route des vacances en montagne, rien de plus facile, les vignerons de Savoie reçoivent tous dans leurs domaines.
A l’horizon, des paysages immaculés, les pentes enneigées des stations des Alpes. Au pied de ces montagnes, des terroirs à fort potentiel et des cépages originaux produisent des vins singuliers et uniques.
La plupart des appellations des vignobles de Savoie sont situés dans la périphérie de Chambéry, sur la montagne du Chat à 500 m d’altitude, et pour certains… près du lac du Bourget si cher à Lamartine, ce sont Marestel, Monthoux, Jongieux.
La plus importante concentration se localise dans la Cluse de Chambéry, ils s’appellent Chignin (ses tours sont repérables depuis l’autoroute), Chignin-Bergeron, Monterminod, Saint-Jeoire-Prieuré et les bien nommées Apremont et Abymes (issues de l’effondrement du Mont Granier en 1248).
Et on retrouve sur la rive droite de la Combe de Savoie, au pied du Massif des Bauges : Arbin, Cruet, Montmélian et Saint Jean de la Porte.
Certains choisiront encore les beaux terroirs des rives du Lac Léman en Haute Savoie avec les cépages Marin ou Chasselas, d’autres la Vallée de l’Arve avec le rare vignoble historique d’Ayze (ses vignes sont implantées au bas des pentes ouest du Môle 1 863 m, à côté de Bonneville).
Et bientôt la halte pourra se prolonger agréablement à table puisque c’est aussi la région qui comporte le plus grand nombre de restaurants étoilés ! Dans cette attente on peut profiter des magasins des producteurs et des coopératives, en station comme dans les vallées.

Gilbert Precz

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page