Très belle exposition nationale avicole à Beaucroissant

La 71eme exposition nationale des animaux de basse- cour organisée par l’union avicole de l’Isère, sur le site de Beaucroissant a tenu toutes ses promesses.. Ceci même si poules et canards sont restés chez eux pour des raisons sanitaires.

Le gymnase de Beaucroissant, haut lieu particulièrement connu des rendez-vous de l’agriculture iséroise a ouvert pendant 3 jours,  la 71ème édition du grand Salon de la basse-cour organisé par l’Union Avicole de l’Isère.

De nombreux coins de France, 73 éleveurs originaires de 22 départements, ont répondu présents ont présenté plus de 900 sujets parmi leurs plus beaux pigeons, lapins et autres cochons d’Inde !

5 championnats régionaux (lapins Rex, lapins Argentés, Cobayes, pigeon Lahore et pigeons Strassers)  et 1 championnat de France (pigeon Queue de Paon Indien) ont été organisés pour l’occasion.  

Pour encore plus de diversité, une association d’éleveurs de petits oiseaux de volière, l’Oiseau Club Dauphinois, était également présente pour présenter une centaine de sujets et organiser une bourse aux oiseaux.

Bien entendu plusieurs personnalités départementales ont tenu à honorer cette exposition, accueillies par Hugo Lions , président de l’union avicole de l’Isère.

Il s’est élevé contre les mesures de restrictions sanitaires suite à l’épidémie de l’influenza aviaire et il demande ” que des dérogations soient également accordées comme pour d’autres espèces”.

Et de poursuivre” un nouveau règlement de transport des animaux est totalement inadapté et compromet fortement l’organisation de rencontres européennes et donc la survie de notre filière et la disparition de certaines races. “

Il a enfin rappelé que les animaux présentés sont traités, ” chouchoutés au quotidien comme de véritables athlètes” .

Le maire de Beaucroissant, Antoine Reboul s”est dit ” fier d’accueillir une telle manifestation sur une commune qui a vocation d’organiser plusieurs manifestations autour de l’agriculture.”

Il a annoncé que la prochaine exposition aura lieu non plus à la salle polyvalente mais sous le tout nouveau bâtiment construit pour accueillir l’espace charollais pendant les foires mais également plusieurs animations tout au long de l’année.”

Fabien Mulyk, vice président du Département, en charge de l’agriculture: ” le travail que vous faite au niveau du maintien du patrimoine génétique est essentiel pour conserver des espèces, races qui disparaitraient sans ce travail.”

David Rivière représentant les éleveurs mais aussi la chambre d’agriculture de l’Isère: ” l’union avicole de l’Isère est proche de l’ensemble de la filière élevage, toujours présente lors de nos concours départementaux. Le prochain concours départemental se déroulant le dernier week-end d’août à Saint Jean de Bournay.”

Il a rappelé que le nouveau bâtiment aura pour vocation de mettre en valeur l’agriculture de l’Isère dont l’élevage bien entendu. Un élevage départemental qui sera bien présent au salon international de l’agriculture “.

M Coeur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Revenir en haut de page