En juin prenez rendez vous avec le Petit Train de La Mure

Alors que les travaux avancent à bon rythme, « la plus belle ligne des Alpes » pourra accueillir ses premiers voyageurs en juin prochain, 11 ans après l’éboulement qui a coupé cette voie de chemin de fer et trois ans après que les travaux ont commencé.

Ceci grâce à la décision du Département de remettre en circulation ce patrimoine du passé minier matheysin. La billetterie en ligne sera en service dès mi-avril pour pouvoir réserver vos places pour la période des grandes vacances !


Des travaux de finition, des essais en cours


Côté bâtiments, la gare est achevée. Des travaux de finition se poursuivent sur le parking grand public. Les jours à venir seront consacrés à l’aménagement des espaces intérieurs, et à l’installation des dispositifs de visite . Les autres infrastructures d’accueil : les quais, le restaurant, le belvédère sont prêts à accueillir les voyageurs.
Côté train, les wagons et voitures voyageurs sont entreposés dans le centre de maintenance, au sein de la gare. Les véhicules tracteurs et remorqués sont réceptionnés, trois voitures voyageurs sont en attente de livraison, prévue au cours des deux semaines à venir.
Sur la dernière portion de la ligne entre La Motte-Les-Bains et le terminus, la pose de la voie ferrée vient d’être achevée permettant l’installation de la ligne aérienne de contact.
Une première phase d’essais statiques a démarré en février. Ces essais ont été concluants. Les prochaines semaines seront consacrées aux essais roulants des locomotives. Mais il est d’ores et déjà possible d’affirmer que le Petit Train de La Mure pourra ouvrir les portes de ses wagons à ses premiers voyageurs en juin prochain !
Devant l’afflux de demande pour la période des grandes vacances, la billetterie en ligne sera ouverte dès mi-avril pour réserver vos places pour juillet et août : www.billetterie.lepetittraindelamure.com

L’expérience de visite


La gare de La Mure sera un espace de découverte à travers plusieurs aménagements ludiques et pédagogiques.
A bord du Petit Train, les voyageurs profiteront d’un contenu sonore exclusif sur toutes les richesses de la Matheysine et les personnages qui ont façonné ce territoire au fil des siècles. Les 22 pastilles sonores ont été élaborées grâce à la collaboration des partenaires territoriaux parmi lesquels le Département, la Communauté de Communes de la matheysine, La Mine Image, le Musée Matheysin et EDF.
A l’arrivée, le long de la promenade des Grands Balcons, les visiteurs profiteront d’un parcours commenté grâce aux cinq totems d’information qui les mèneront jusqu’au Belvédère, une terrasse de 500m² qui surplombe le barrage de Monteynard-Avignonet et les eaux turquoises de sa retenue.

Deux restaurateurs
L’appel à candidature pour l’occupation des deux espaces de restauration sur l’exploitation, a été relancé en septembre 2020, et deux candidats isérois ont été retenus.
Le Bistrot de la gare sera géré par Isabelle Krief, originaire de La Mure.
A l’arrivée, le restaurant Le Panoramique sera occupé par La Maison Durand, représentée par Clément Durand et ses deux frères. Propriétaires et gestionnaires de deux restaurants et d’un hôtel aux Deux Alpes, ces frères trentenaires sont rompus aux conditions d’accès et d’approvisionnement en haute montagne.
Quant à la boutique souvenirs du Petit Train, elle sera gérée en direct par EDEIS. Le recrutement d’un responsable boutique est en cours. Un large choix d’objets souvenirs et accessibles à tous les budgets, sera proposé.
Un héritage minier qui retrouvera sa place en juin 2021
Depuis l’effondrement survenu sur le lieu-dit « La Clapisse » le 26 octobre 2010 qui avait totalement détruit la voie, le Petit Train de La Mure ne pouvait plus circuler, contraint à la fermeture. La volonté de remettre en état la ligne ferroviaire hors d’usage n’existait pas, et les gens doutaient de sa remise en service un jour.
Le Département a décidé en 2017 de remettre sur rails le Petit Train, convaincu de l’attrait touristique qu’il représentait. Les travaux ont commencé en 2018.
Rappelons que l’histoire du Petit Train de La Mure débute au 19ème siècle. Ce train minier est à l’époque la première ligne électrifiée du monde.

L’activité minière s’étant éteinte, il devient un train touristique très concouru. Le Département en assure l’exploitation dès 1997, le transfert de la gestion de la ligne par l’Etat ayant eu lieu en 1989. Avant l’éboulement, le petit train transportait en moyenne environ 70 000 passagers par an.
Ce projet représente un budget total d’investissement de 34,7 M€ financé par le Département à hauteur de 21,7 M€ et par son délégataire de service public, EDEIS, à hauteur de 6,6 M€. Participent également au financement la Communauté de Communes de Matheysine (2 M€), la Région (2 M€) et l’Etat (2,3 M€).

« Le Petit Train voit le bout du tunnel, avec un premier voyage en juin prochain, 11 ans après l’éboulement qui l’avait paralysé. C’est un long chemin parcouru depuis 2017 et notre décision de remettre sur rails ce pilier touristique isérois et levier pour l’économie locale matheysine. La crise sanitaire a retardé son ouverture, mais cette année, ce sera la bonne ! Les premiers essais techniques sont prometteurs : le Petit Train 100 % électrique, comme il l’était depuis 1903, le premier au monde de fait, sera de nouveau sur rails en juin prochain et c’est une grande fierté ! », lance Jean-Pierre Barbier, Président du Département de l’Isère très heureux ” que l’on remette ce petit train sur les rails”.
« A quelques semaines de l’ouverture, les équipes EDEIS sont pleinement mobilisées pour démontrer toutes les preuves de sécurité durant cette phase d’essais. Le Petit Train de La Mure est une infrastructure d’envergure, qui mêle les technologies de différentes générations. Un savoir-faire que nous sommes fiers de mettre en valeur aux côtés du Département de l’Isère », souligne Jean-Luc Schnoebelen, Président d’EDEIS.

Yannick Neuder, vice président à la Région a rappelé ” combien l’Isère compte pour la région,” c’est le plus grand département, un département à vocation touristique qui sait mettre en valeur son patrimoine. Nul doute que le petit train de La Mure va contribuer à développer ce territoire, au niveau touristique bien sûr, mais également économique et mettra en valeur les produits locaux”

L’exploitation du Petit Train de la Mure

Une ouverture annuelle entre avril et octobre
Un trajet aller de 15 km / 40 min de trajet
Un arrêt à La Motte-d’Aveillans, avec possibilité de visite du musée Mine Image
Une rotation de 10 allers/retours par jour en saison haute, de 9 h à 20 h (5 allers/retours en basse saison de 9 h à 19 h).
2 trains de 200 places environ.
Une capacité de 2000 visiteurs/jour, avec un objectif à 5 ans de 100 000 visiteurs/an.

Gilbert Precz

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page