En Ardèche, un nouveau modèle de viticulture éthique est né: TERRA NOE

En à peine 2 ans, des vignerons passionnés de leur terroir ont réussi à lever
près de 2 millions d’euros auprès de particuliers autour d’un projet fou :
faire revenir des jeunes vignerons sur des terres consacrées au bio.


Un vignoble menacé


Entre Cévennes et Vallée du Rhône, la vigne est cultivée depuis des
centaines d’années, un patrimoine culturel et vivant aujourd’hui menacé
par la désertification.
Malgré tous les efforts des Vignerons Ardéchois, ce vignoble unique
subissait une érosion progressive mais certaine : en 5 ans, ce sont 500
hectares qui avaient disparu. En cause, des investissements difficiles à
trouver pour des jeunes mais aussi des vins souvent trop méconnus en
quête d’une meilleure valorisation.
En 2018, les Vignerons Ardéchois, créent Ardèche Vignoble, un projet de
crowdfunding solidaire ayant pour objectif de financer et d’accompagner
l’installation de jeunes vignerons sur des terres consacrées au bio.
Français, étrangers, de toutes générations, le projet mobilise.
Plus de 1,7 million d’euros ont ainsi pu être récoltés principalement
auprès de particuliers.
Terra Noé est l’aboutissement de cette initiative, un nouveau domaine
pensé et conçu comme une école des nouvelles pratiques culturales et
l’ambassadeur de tout un vignoble. Un écrin de 25 ha de vigne au coeur
d’une des plus belles régions de France.

Terra Noé est l’exemple d’une nouvelle viticulture qui prend soin de la
nature et des hommes qui la composent.

Une viticulture engagée pour la
préservation de la biodiversité

Au-delà de l’agriculture biologique,
Terra Noé s’engage pour la préservation
de la biodiversité du vignoble ardéchois
avec, notamment, un partenariat inédit
avec la Ligue pour la Protection des
Oiseaux
: mise en place de techniques
favorisant à la fois les chauves-souris,
les espèces migratoires et la flore.
Dès 2019 l’ensemble des espèces
vivantes présentes sur le domaine ont
été recensées avec pour objectif de
mesurer l’impact des pratiques écoresponsables
sur le niveau de la biodiversité.
Cette année, un nouveau recensement
permettra d’en mesurer l’impact au sein
du domaine.

Un modèle éthique et solidaire
pour les Hommes.

Terra Noé a ainsi permis l’installation
d’un vigneron et, grâce aux fonds levés,
plusieurs terres ont été confiées à de
jeunes exploitants.
Souhaitant créer une dynamique
d’amélioration des pratiques
culturales, le domaine va également
servir de lieu de formation pour
l’ensemble des 1000 vignerons de la
structure coopérative.

Et après ?
Au-delà du projet éthique et solidaire, Terra Noé ambitionne de produire
de grands vins à la hauteur de ce terroir unique. Le domaine se dotera
cette année d’un site de vinification et d’élevage de pointe avec un chai
de vinification gravitaire entièrement dédié au parcellaire.

Ardèche Vignoble continue de lever des fonds afin d’acquérir peu à peu des terres
toutes consacrées aux nouveaux exploitants sous cette même charte de
qualité.


Gilbert Precz

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page